Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'ours

  • : L' horloge parlante
  • : Journal d'un dessinateur de presse et de BD.
  • Contact

Bonjour à tous

Tous les dessins et textes de ce blog sont © Thierry Jollet
sauf mention contraire.

Donc toute reproduction est interdite...

Merci

 

 

A (re)découvri

-BIBLIO-    COUV ALBUM FINAL02

 Agatha Christie T 23

"Les vacances d'Hercule Poirot"

Ed. Emmanuel Proust

(Septembre 2012)

couv GB02"Peril at End House"
Ed HarperCollins
(Octobre 2010)

Agatha Christie T 19
"La Maison du Péril"
Ed. Emmanuel Proust
(décembre 2009)
____________________
 "Au Pas de l' âne"
(2005)
Ed ANBD

"Ethnik ta mère"
(1996)
Ed. Soleil
(épuisé)
"La nuit du sanguinaire"
(1990)
Ed. Week-end Doux
(épuisé)
____________________
 

-BD-

 

 

 

-Livre-

 

Anciens Numéros

9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 06:00
...en vaut plusieurs...


...et ce n'est pas Jean-Christophe Averty qui nous contredira...

Repost 0
8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 06:00

...se ressemble ?...

Repost 0
7 mai 2008 3 07 /05 /mai /2008 16:30

Je signale la sortie d'un ouvrage fort intéressant pour tous ceux qui, comme moi, aiment le discours d'analyse sur le medium qu'est la bande dessinée et ici, plus précisément, le dessin de presse...


Il est dû à l'excellente plume de Pierre Fresnault-Deruelle qui n'en n'est pas à son coup d'essai.
En effet, depuis 1972, ce professeur de sémiologie (c'est à dire l'étude des signes graphiques et de l'image) à l'université de Paris 1, est l'auteur de plusieurs livres de réflexion sur la bande dessinée et/ou sur certains de ses plus prestigieux représentants tels que Hergé.
Son travail est donc une référence en matière de discours sur la bande dessinée.
Mais ici, loin du sabir universitaire qui plombait quelquefois les articles de la formidable revue, aujourd'hui disparue, des Cahiers de la Bande Dessinée (surtout dans les numéros des années 80), cet ouvrage nous démontre à travers une analyse pertinente, lumineuse, et toujours passionante, que l'image n'est jamais gratuite. Il nous éclaire sur le sens des codes utilisés dans le dessin, leur portée, leur complexité pour nous permettre de mieux les appréhender. De mieux comprendre ce qui se cache derrière les dessins d'illustres dessinateurs de BD et de presse tels que Windsor Mac Cay, E.P.Jacobs, Moebius, Roland Topor, Masse, Geluck, Piem, Emmanuel Guibert et bien d'autres...
Et je ne suis pas peu fier de voir l'un de mes dessins, paru dans la Nouvelle République du Centre-Ouest, y figurer !... 

"Images à Mi-Mots" se lit comme un roman, avec le vrai plaisir en plus de se sentir un peu plus intelligent et éclairé sur ce sujet.

Bonne et indispensable lecture donc. 

Repost 0
6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 14:04
Au bout d'un an, premier bilan...

Repost 0
6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 13:00

Le 16 avril dernier Spirou a eu 70 ans.
L'occasion d'exhumer un dessin publié en 1993 à l'occasion de la promotion en touraine, de la série tv animée du célèbre groom.
 

 
Cette petite illustration fait partie d'une série de 14 cartes postales, chacune d'elle dessinée par un auteur différent.
Et il y avait du beau monde puisqu'on pouvait y trouver les signatures de:
Azo
Sophie Balland
Jean Barbaud
Hervé Barbereau
Bernard Capo
Pierre-Yves Delarue
Etienne Le Roux
Manchu
Péhel
David Prudhomme
Pascal Rabaté
Laurent Theureau
Jean-Pierre Tirand

Rien que ça!

Enfin j'aimerai partager mon coup de coeur pour le quatrième opus de la formidable collection "Une aventure de Spirou". 

Dans le " Le journal d'un ingénu ", Emile Bravo nous livre sa version de la jeunesse de Spirou dans un album vraiment épatant par son graphisme personnel. Le tout est servi par des couleurs au charme rétro de bon goût.
Bref, un réel plaisir de lecture.
Et on se met à rêver de ce qu'aurait pu donner la version d'Yves Chaland...Il n'en reste plus que quelques planches inachevée parues il y a quelques temps dans un tirage malheureusement confidentiel.  

Bonne lecture !

Repost 0
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 21:38


Tiens aujourd'hui pas de dessin...
Une petite scéance photo, histoire de changer...

Et pour fêter le formidable exploit de ce suisse qui a sauté à l'aide d'un parachute semblable à celui conçu par Léonard de Vinci à la fin du XV ème siècle,( voir aussi ici ) j'ai décidé d'arroser cela par un petit café (oui je suis sobre ) au pied de la chapelle du château d'Amboise où il repose désormais (Léonard hein pas le suisse! ) après y avoir vécu, notamment au Closlucé non loin de là.
 




Mais il est temps d'aller travailler...


Sans transition comme dirait PPDA, et donc loin de ce qui précède, back home devant l'ordi, alors que je soupirais devant la courbe d'impopularité de mes stats, j'ai de nouveau été très surpris en observant le tableau indiquant l'origine de la provenance de mes visiteurs.
Car oui, cher visiteur étranger aux coulisses d'over-blog, il est possible de connaître par quels chemins souvents tortueux sont venus mes très rares visiteurs ( je ne compte pas mes fidèles qui connaissent l'adresse par coeur et sont abonnés, eux, à ma newsletter ! ) de mon cyberespace personnel. Mais j'avoue que là, parfois, les mots-clefs saisis sur Google qui permettent à certains de venir jusqu'à mon Horloge Parlante bloguesque me laisse,...comment dire...perplexe...
Je me demande en effet ce qui peut bien passer par la tête de certains internautes lorsque je lis ça !

 
Tous les chemins mènent à Rome dit-on...
Oui mais là...ce genre de chemin de traverse n'est pas vraiment flatteur pour mon blog...

Ah, voir un si bel outil qu'internet qui permet à chacun de s'informer, d'éveiller des consciences politiques et citoyennes, de sensibiliser l'intelligence aux sciences humaines et l'âme aux beautés de ce monde, ...si souvent hélas souillé par des béotients bas-du-front qui n'en sont encore qu'à la première syllabe du mot culture...et encore sont-ils dans l'ignorance de ladite seconde syllabe...
Quel gâchis...

M'en vais boire un verre tiens pour oublier tout ça !...

Repost 0
16 avril 2008 3 16 /04 /avril /2008 22:44


C'est avec une infinie tristesse que j'ai appris avant-hier, via le blog de Turalo, la disparition d'un vieux camarade de route, Ludovic Joffrain.

Sa mort m'a propulsé vingts ans en arrière. 
Nous débutions au sein de la même maison d'édition associative Week-End Doux.
Et je me souviens...


Je me souviens des scéances de dédicaces de son premier album "Badgam".
Avec sa chauve-souris (une vraie !) épinglée sur un carton peint en jaune qu'il portait autour du cou, son rire qui résonnait dans le stand, il attirait une vraie foule de fans, d'amateurs, bref des lecteurs tombé sous le charme d'un auteur talentueux charismatique.


Je me souviens de discussions passionnées sur le Glam Rock, mouvement musical qu'il vénérait, de ses éclats de rires, de ses coups de gueules, de sa vision puriste et intransigeante de la bande dessinée underground qu'il défendait bec et ongle, jusqu'à en être l'un des auteurs les plus talentueux, mais hélas aussi, l'un des plus marginaux.

Son graphisme avait mûri, pris une ampleur, une force indéniable quand on voit notamment l'une de ses dernières illustrations signées sous le pseudo de Spider Rocket.
Et c'est avec émotion que l'on pourra découvrir sa dernière production qui sera publiée dans le numéro 4 d' El Coyote.  

 
Il y a six ans maintenant, vieux frère d'art (me), que je t'ai croisé pour la dernière fois.
Quel vide tu laisse !
Tous ceux qui ont eu la chance de te rencontrer restent orphelin...

So long Ludo...

 

 

Repost 0
11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 16:57

Cette semaine, le passage de la flamme olympique dans les rues parisiennes a surtout été marquée par l'esprit "gavroche"...

Repost 0
11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 16:21

Cha alors!
Che me suis piraté moi-même. Succombant à la mode, j'ai passé mon blog au "Ch'timisator" et le résultat est redoutable...

Autre exemple...


Pire encore...


Il suffit en fait de cliquer ici et d'entrer l'adresse du site que vous voulez "traduire" en ch'ti...
Cela ne marche pas forcément sur tous les sites ou blogs.
Lorsque toutefois c'est le cas, le résultat est surprenant !...

Repost 0
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 07:59

Pourquoi Sarkozy est-il aussi hyperactif depuis le début de son quiquennat ?...

undefined

Repost 0

Vient De Paraître

Près De Chez Vous